cuisine réunionnaise


les entrées / les plats / les accompagnements / le riz et grains / les desserts /

 

accueil


Les punchs et les rhums

Les punchs, boissons de toute nature dont les alcools de base peuvent être très variés, préparés à l'avance et pour plusieurs personnes dans des punchbowls pour la macération des fruits dans l'alcool. Vous devez toujours faire macérer un punch au frais au moins une dizaine d'heures avant de le servir; 1 ou 2 jours étant des durées préférables en général.

Essayez de ne pas mettre de fruits qui se désagrègent vite et donnent par la suite plus l'impression de manger que de boire, les mettre plus tard.

Faire un punch qui plait à tout le monde est difficile (certains le trouveront trop sucré, d'autres trop alcoolisé,...). Prévoyez plutôt une proportion d'alcool légèrement inférieure à celle de jus de fruits (sauf si vous savez que les personnes invitées apprécient les punchs corsés !)

Le rhum vieux : C'est le rhum traditionnel blanc mis en vieillissement dans des fûts de chêne d'une capacité maximale de 650 litres pendant 3 ans minimum. Ce sont les tanins et autres essences puisés dans le bois qui donnent au produit sa couleur brune et son goût caractéristique.

Le rhum maturé : C'est du rhum traditionnel d'une belle couleur ambrée, obtenue après conservation quelques mois en foudres de chêne. On l'appelle souvent " rhum paille ".

Le rhum ambré : C'est du rhum traditionnel qui doit sa coloration à l'adjonction de caramel. La pratique est légale mais strictement réglementée. Concernant les rhums arrangés, presque toutes les variantes sont permises, essayez les différents mélanges de fruits, ne rajoutez jamais d'eau